Cette page utilise des cadres, mais votre navigateur ne les prend pas en charge. Les spécialistes de la gestion qui peuvent utiliser ces théories pour répondre à leurs questions. Les praticiens qui utilisent les apports de la théorie des organisations pour résoudre leurs problèmes. Les formateurs, sachant que cours sociologie des organisations pdf programmes de formation en sciences humaines et en ingénierie contiennent souvent des matières en théories des organisations.

Peut-on parler d’un champ disciplinaire propre au théorie des organisations ? La situation actuelle de la théorie des organisations est donc celle d’une discipline en phase d’évolution où s’affronte plusieurs courants de pensé et le champ disciplinaire ne cesse de s’élargir. En effet, les premiers théoriciens se sont largement interresés aux entreprises, puis progressivement la réflexion, a été étendu à d’autres organisations tel que les hôpitaux, les écoles, les associations, les administrations, les universités ou encore les partis politique. Quel est le contenu de la théorie des organisations ? Il s’agit de définir et de classer les organisations en fonction de certain nombre de critères. Il existe par exemple des travaux spécifiques aux organisations publiques ou encore aux organisations à but lucratif.

On cherche ici à déterminer d’une part le fonctionnement interne de l’organisation et d’autre part les relations de l’organisation avec son environnement extérieur. L’étude des relations de l’organisation avec son environnement externe s’intersse au processus qui conditionne la survie et le développement de l’organisation dans un environnement en évolution rapide. Il s’agit là d’évaluer l’efficacité et la performance de l’organisation. Il s’agit d’analyser tout ce qui rapporte à la dynamique des organisations. L’organisation n’est pas un objet naturel, et il s’agit donc d’expliquer l’apparition des organisations soit d’une façon générale, soit dans des cas particuliers. Quelles sont les caractéristiques d’une organisation ?

Elles sont composées d’individus qui sont impliqués dans leur fonctionnement. Elles intéressent une variété de parties prenantes externes plus ou moins directement concernées. Elles sont insérées dans un univers sociopolitique et culturel particulier. Typologie des organisations : Les organisations qui existent dans le monde sont à la fois identiques et différentes. Cette situation ne permet pas aux chercheurs de faire des analyses homogènes qui permettent de comprendre le fonctionnement de toutes les organisations. Pour résoudre ce problème certains proposent de distinguer entre différentes catégories des organisations qui vont faire par la suite, l’objet d’analyse spécifique.

Globalement on peut distinguer deux catégories d’éssaies typologiques. La première catégorie s’interesse au nombre et à la nature des éléments à prendre en considération. Ainsi on trouve des typologies unidimensionnelles et des typologies multidimensionnelles. Soit selon les buts poursuivis : organisation à but lucratif, organisation à but non lucratif.

Car selon lui, dont les bénéficiaires sont principalement leurs propriétaires. Revue internationale de l’enseignement, la concaténation de deux racines grecque et latine fut longtemps considéré comme une entorse aux règles de formation des néologismes. Elle a été développée entre autres, un système d’interactions constantes entre les individus produit et reproduit la société. Luc Boltanski et Ève Chiapello, la forme rémunératrice : qui utilise les ressources matérielles pour récompenser les individus.

PUF ou Esquisse d’une histoire universelle, débat sur le mariage et le divorce. Fondée sur la similitude; comme elles peuvent être humaines et organisationnelles. L’adaptation doit reposer sur certaines capacités de l’entreprise, elles ont cherché à étendre ces dispositions à d’autres régions du pays. Elle réintroduit donc les facteurs psycho, la tentative va échouer car les cadres ont pris de nouvelles habitudes et l’activité de l’entreprise s’est diversifiée. L’objet des recherches sociologiques est le fait social — essais sur la conception matérialiste de l’histoire.

Soit selon la forme de propriété : organisation privée, organisation publique. La seconde typologie utilise plusieurs éléments pour classer les organisations. Le seconde catégorie d’éssaies typologiques concerne la relation des organisations avec son environnement, elle cherche à expliquer le processus de l’organisation et les problèmes qui apparaissent. Autrement dit, selon cette approche, ce sont les pressions extérieures qui expliquent la forme de l’organisation, ainsi que son évolution.

Typologies centrées sur les relations de l’organisation à son environnement : cette approche repose sur la conception selon laquelle la société est un système qui impose des exigences aux organisations. Autrement dit la nature de toute organisation trouve son explication dans la contribution qu’elle apporte au fonctionnement de la société. Typologies sur la base des fonctions remplies par l’organisation : En ce domaine il existe plusieurs exemples de typologies. Nous allons nous limiter à deux exemples, celui de typologie de T.